Si vous ne visualisez pas ce message correctement, cliquez ici   |   English Version

Les populations de tiques augmentent dans notre région, comme c’est le cas dans plusieurs autres régions du Canada. Puisque certaines tiques peuvent transmettre des maladies telles que l’anaplasmose, l’ehrlichiose et la maladie de Lyme, il est important d’en apprendre le plus possible à leur sujet.



• Les tiques sont responsables de la transmission de plusieurs maladies dont la maladie de LYME.

• Les tiques sont de plus en plus présentes au Québec.

• Les tiques sont actives dès qu’il fait 4oc.

• Il est possible de retrouver des tiques même s’il reste de la neige.
• Certains spécialistes avancent même qu’une tique peut se réveiller, grimper sur une brindille et    s’accrocher sur votre chien lorsque la température est sous le point de congélation (jusqu’à -5oc).
• Les tiques aiment particulièrement le bois mort et les herbes hautes. Il n’est donc pas nécessaire   d’aller en forêt ou dans les champs pour être en contact avec une tique.

Étant donné qu'elles représentent un danger pour les humains et votre animal, Accès Vet recommande d’offrir à votre chien, dès la mi-mars et jusqu'en décembre, une prévention efficace pour le protéger contre ces maladies (et également réduire la quantité de tiques dans votre environnement. Une vaccination et plusieurs produits sont disponibles pour une prévention optimale. Certains de nos protocoles préventifs offrent aussi une protection combinée contre les puces, les vers intestinaux et les vers du cœur.

Consultez votre vétérinaire pour connaître celui qui sera le mieux adapté à vos besoins et vos activités.

 
 
1. Dans la cour gardez l’herbe courte et ramassez le bois mort. 2. Procédez à une inspection minutieuse de votre animal après vos promenades.
3. Si vous trouvez une tique, il est important de l’enlever délicatement avec une pince à épiler ou une pince conçue à cet effet. 4. Offrez à votre animal une médication préventive contre les tiques.
• Avoir déjà trouvé une tique sur votre chien ou sur un membre de votre famille.

• Avoir visité avec votre chien des régions à haute incidence de la maladie de Lyme.

• Si vous vivez près d’un boisé ou de broussailles.

• Être accompagné de votre chien lorsque vous allez prendre des marches, faites des randonnées pédestres, du camping ou lorsque vous allez à la chasse ou à la pêche.

• Votre chien fréquente des régions peuplées de chevreuils.
 
Désinscription