LA

GÉRIATRIE

VIEILLIR EN SANTÉ
Nos animaux de compagnie vivent de plus en plus vieux. Saviez-vous que dès l’âge de sept ans, nous devrions considérer les chiens et les chats comme gériatriques?

À partir de cet âge, nos compagnons à quatre pattes deviennent effectivement plus à risque de développer des conditions associées au vieillissement de leur organisme. Douleurs articulaires, maladies cardio-vasculaires, diabète, insuffisance rénale et cancers sont des exemples de conditions qui sont généralement rencontrées chez nos plus vieux patients.

Lors de l’examen annuel de votre animal, votre vétérinaire portera davantage d’attention à certains aspects comme sa consommation d’eau, sa quantité d’urine quotidienne, les changements de poids, la présence de masses et sa mobilité. Selon ses observations, des examens complémentaires pourraient être recommandés pour poser un diagnostic ou éliminer d’autres conditions. Un dépistage hâtif permettra à votre vétérinaire de vous proposer des solutions afin de prévenir ou ralentir la progression de certaines maladies (diabète, hyper ou hypothyroïdie, insuffisance rénale, etc.).

Ces conditions gériatriques fréquentes peuvent être diagnostiquées par des bilans sanguins. Le diabète et les problèmes de la glande thyroïde sont généralement associés à un bon pronostic, spécialement quand ils sont diagnostiqués et traités tôt.

L’insuffisance rénale est quand à elle, une condition incurable. Le pronostic dépendra donc de la possibilité de détecter précocement la condition. L’objectif du traitement sera de stabiliser la condition et de réduire la vitesse de dégradation des reins. Des nourritures spécialisées sont disponibles à cet effet. L’ajout de certains suppléments permettront de maintenir un équilibre électrolytique tandis que d’autres, riches en oméga 3-6 auront une action anti-inflammatoire. Ces suppléments favoriseront également une fonction cardiaque et hépatique (foie) optimales, particulièrement lorsque ces organes montrent des signes d’insuffisance.

Quatre actions qui pourraient faire la différence pour vos vieux animaux!

1. Consultez votre vétérinaire pour compléter un bon examen général

2. Offrez à votre animal un bilan sanguin gériatrique

  1. Grâce à l’analyse de sang, il est possible de déceler les maladies ou faiblesses métaboliques plus rapidement et ainsi faire des recommandations thérapeutiques plus efficaces, ce qui peut aider à retarder la progression de certaines maladies et même à prolonger la vie de votre animal.

3. Offrez-lui également une nourriture adaptée à ses besoins

  1. Les besoins nutritionnels changent en vieillissant. Une baisse de l’appétit, des changements métaboliques, une mobilité réduite et des changements comportementaux sont tous communément associés au vieillissement. Accès Vet vous recommande des nourritures spécialement formulées pour votre animal âgé, enrichies d’ingrédients comme de la glucosamine, des acides gras de type oméga et des antioxydants. Les animaux âgés sont aussi plus à risque de développer différentes maladies comme l’arthrite, une maladie cardiaque et une maladie rénale. Les vétérinaires et techniciennes en santé animal d’Accès Vet pourront vous recommander la meilleure nourriture pouvant contribuer à la prévention et au traitement de différentes maladies courantes chez les chiens et les chats âgés.

4. Ajoutez des suppléments d’Omega 3-6 pour préserver ses organes et ses fonctions cognitives

  1. Les suppléments oméga 3 améliorent les capacités d’apprentissage chez les jeunes animaux et maintiennent les fonctions cognitives chez les animaux vieillissants.
  2. Les suppléments oméga 3 augmentent la capacité du système immunitaire.
  3. Les suppléments oméga 6 sont essentiels à un beau pelage et une peau saine.
  4. Les suppléments oméga 3 sont efficaces pour réduire les conditions inflammatoires chroniques.

Exemples de conditions médicales bénéficiant de suppléments Omega 3

  1. Allergies alimentaires et saisonnières
  2. Infections chroniques de la peau
  3. Douleurs articulaires chroniques
  4. Insuffisance rénale, cardiaque et du foie
  5. Problème cognitif et sénilité

 

PU/PD ou l’augmentation de la production d’urine et de la consommation d’eau: des signes révélateurs à surveiller à la maison

L’augmentation de la consommation d’eau et de la quantité d’urine produite sont deux paramètres que vous devriez suivre attentivement, particulièrement si vos animaux sont âgés de 7 ans ou plus. Effectivement, ce sont deux signes cliniques communs à plusieurs maladies gériatriques fréquentes chez les chats et les chiens (diabète, insuffisante rénale, hyperthyroïdie, maladie de Cushing…). En cas de doute, consultez votre vétérinaire avant que la condition progresse et devienne plus difficile à gérer.

 

Prévention articulaire /comment soulager votre vieux compagnon

  1. Gardez votre animal mince et adaptez les exercices selon ses capacités.
  2. Offrez-lui une nourriture spécialisée pour les problèmes articulaires
    1. Ces diètes contiendront une quantité variable de chondroprotecteurs comme la glucosamine mais aussi d’autres molécules ayant des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes comme des extraits de moules vertes, du romarin et un ratio d’Oméga 3 et 6 optimal pour améliorer les articulations.
  3. Ajoutez des suppléments nutritionnels (Glucosamine mais plus encore!)
    1. Il existe plusieurs types de suppléments nutritionnels ayant un effet préventif  et de soulagement des douleurs articulaires. Selon le stade de la condition articulaire de votre animal, un produit adapté sera recommandé.  Certains suppléments seront ainsi surtout axés sur l’amélioration de la santé des cartilages articulaires tandis que d’autres contiendront davantage de molécules ayant des propriétés anti-inflammatoires naturelles.
  4. … et des Injections de chondroprotecteurs
    1. Il s’agit d’injections qui aident à garder les articulations en bonne santé, en préservant le cartilage articulaire. Le traitement de départ consiste en quatre injections administrées à une semaine d’intervalle puis est maintenu avec une injection mensuelle.
  5. Utilisez des Anti-inflammatoires au besoin
    1. Pour un effet plus rapide ou lorsque les autres mesures préventives ne sont plus suffisantes, l’usage d’anti-inflammatoires peut garder votre animal confortable et fonctionnel. Certaines molécules sont maintenant très sécuritaires pour un usage à long terme.