Le réseau vétérinaire Accès Vet | Les hôpitaux vétérinaires Accès Vet

Chroniques Vétérinaire Accès Vet
Jean Sébastien Labelle Accès Vet

Dr Jean Sébastien Labelle DMV, cofondateur du Réseau Vétérinaire Accès Vet Inc.

Il abordera différents aspects de la médecine vétérinaire et donnera de nombreux conseils pour garder nos animaux en santé.

Accès Vet

Chronique par sujet:

Chroniques récentes
Alimentation
Comportement
Exotique
Humeur
Loisirs
Particularités
Soins
Prévention

Comment introduire un nouveau chat à la maison… où il y a déjà un chat ou un chien !!

Lorsque vous adoptez un nouveau chat, vous imposez aux autres animaux de la maison un nouveau partenaire de vie. Vous leur demandez de partager leur territoire et de modifier leurs habitudes. Si ces changements se produisent trop subitement, l’intégration du petit nouveau risque d’être difficile.

Il n’est jamais garanti que la cohabitation entre l’ancien et le nouveau chat sera harmonieuse. S’ils sont stérilisés, la race ou le sexe de vos chats n’influencent que très peu la réussite d’une nouvelle adoption. Il est en général plus facile pour les jeunes chats de moins de 5 mois de s’adapter à un nouveau colocataire. Afin de faciliter le processus d’intégration, voici quelques conseils qui vous donneront le plus de chance de succès.

Avant même d’apporter votre nouvelle recrue à la maison, je vous conseille de la faire examiner par votre vétérinaire afin de s’assurer qu’aucune condition contagieuse n’est suspectée. Certaines maladies virales pourraient passer incognito car une période d’incubation de quelques jours est généralement nécessaire aux virus pour se multiplier et causer des signes cliniques. Les parasites externes tels les puces, tiques et mites pourront être éliminées avant l’arrivée à la nouvelle demeure.

Une fois à la maison, résistez à la tentation de mettre immédiatement votre nouvel animal avec celui ou ceux qui y résident déjà.

Assurez-vous d’avoir une pièce de la maison réservée à votre nouveau chat dans laquelle sa nourriture, sa litière et un coin repos seront disponibles. Il est recommandé que le nouveau et l’ancien chat ne se voient pas pour les premiers jours et qu’ils vivent séparément. Après un jour ou deux, échangez temporairement les animaux de territoire, ce qui leur donnera l’occasion de mieux sentir la présence de leur futur compagnon et de mélanger leurs odeurs. Pour faire du renforcement positif, laissez trainer quelques gâteries que les chats pourront découvrir en même temps qu’ils explorent le territoire de leur futur partenaire. Au fil des jours, rapprochez progressivement les bols de nourriture de la porte qui sépare leur territoire respectif. Après 5 à 7 jours, placez les bols de part et d’autre de la porte et servez à vos chat la nourriture qu’ils préfèrent. L’utilisation de nourriture en boîte de bonne qualité est souvent très stimulante et incitera vos chats à manger plutôt que de se soucier l’un de l’autre lorsque vous ouvrirez légèrement la porte afin qu’ils puissent se voir. Si l’un des chats ne mange pas, gronde, feule ou montre des signes d’impatience, n’intervenez pas et éloignez les bols pour quelques jours. Ne vous inquiétez pas, c’est leur moyen de communiquer et d’établir les règles qui régiront leur relation. Lorsque cette étape sera franchie avec succès, ouvrez complètement la porte et laissez-les interagir entre eux.

Encore une fois, il est essentiel ne pas intervenir même s’il y a apparence de conflit. Il est primordial pour eux d’établir leurs règles de vie et votre intervention ne fera que repousser le processus.

Si le passage à une nouvelle étape est infructueux, retournez à l’étape précédente pour quelques jours car forcer la cohabitation risque de ne causer que du stress à vos pensionnaires. Si vous introduisez un chat dans une famille qui a un chien, le processus d’intégration sera sensiblement le même. Vous pourrez toutefois accélérer les étapes si vous avez un bon contrôle sur votre chien. Lors des premiers contacts, l’utilisation d’une cage ou d’une laisse est une excellente idée car vous pourrez être certain que le contact se fera au rythme du chat (qui est en général beaucoup plus stressé que le chien !). Assurez-vous en tout temps que votre chat ait des endroits où il pourra se réfugier et se sentir en sécurité si votre chien s’excite un peu trop ! Des endroits situés en hauteur permettront à votre chat d’observer son environnement et votre chien tout en se sentant en sécurité.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise pour procéder à l’intégration d’un nouvel animal, n’hésitez pas à communiquer avec votre vétérinaire qui pourra vous donner des conseils adaptés à votre situation ou vous référer à un spécialiste de confiance en comportement. N’oubliez pas qu’il n’est jamais facile de changer notre première impression, que ça soit pour les humains, les chiens ou les chats ! Procéder à une intégration progressive placera vos animaux dans un contexte favorable à une cohabitation harmonieuse.

Voici également quelques règles qui éviteront des problèmes de malpropreté si vous avez plusieurs animaux à la maison.

• La litière de votre chat doit se trouver dans un endroit calme de la maison, inaccessible au chien

• Il est recommandé d’avoir une litière de plus que le nombre de chat qui vivent à la maison, par exemple 3 litières pour 2 chats



Top